De sources concordantes, au 1er jour du décès de l’ex-président Hissein Habré, une réunion s’est automatiquement mise en place au domicile du sieur Daoussa Déby afin de réprimander toute personne du cercle du clan qui s’aviserait à faire un commentaire complaisant de la disparition de Hissein Habré.

Le tweet fait par le président de transition aurait mis à plat. De cette réunion une communication est sortie arrimée à un message clair. Le patriarche des Déby ne cautionnera jamais un hommage national envers l’ex-président Hissein Habré.

Les échanges auraient divisé le clan en deux camps, entre ceux qui seraient timorés dans leurs positions et l’aile radicale au sein de laquelle officiait Daoussa Déby.

C’est cette crise qui aurait ralenti la volonté du président de la transition qui lui, serait volontaire à rapatrier la dépouille et rendre un hommage dû au rang de l’ex-président.

Une observation qui laisse beaucoup de Tchadiens dans l’interrogation. Daoussa Déby peut-il quantifier le mal que le MPS et sa famille biologique avaient fait aux Tchadiens pendant 31 ans (crime de sang, crime politique, crime économique, perversion sociale), mais comme le régime actuel est une continuité de celui d’Idriss Déby, il peut se permettre d’influencer la démarche de l’exécutif aux dams mêmes du dialogue national inclusif. Qu’en sera-t-il du régime MPS le jour où c’est un autre régime qui sera en place ?

Le dialogue sincère voudrait qu’il faille s’asseoir pour parler, et situer les responsabilités de chacun. Il faut instaurer un climat de vérité, justice et réconciliation. Donnons la chance aux générations qui arrivent de ne pas vivre avec les divisions qui ont engendré toutes les dernières générations (1970-2021) qui sont sacrifiées sur les terrains de combats politico/militaires, de sous-développement, et de la mauvaise gouvernance.

Quoiqu’il arrive, Hissein Habré sera réhabilité un jour dans son pays. 

Tchadanthropus-tribune

1156 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire