26/05/2016: TCHAD: Daoussa Deby tient mordicus à son scalpe. Qui a dit que l’intérêt du clan n’est pas supérieur à l’intérêt du pays ? L’on a beaucoup gloser sur le crash entre bouffe tout (Daoussa Deby) et son petit frère, Idriss Déby. Finalement la raison familiale l’a emportée . Le sultan fictif Timan Deby aurait joué les bon offices pour réconcilier le grand frère national et son petit frère autocrate. Les choses seraient rentrées dans l’ordre, mais le Daoussa Deby tient mordicus à avoir son scalpel.  Il veut coûte que coûte le départ du Trésorier payeur général Azene Hissein Bourma.  L’autre petit frère général dans l’armée et analphabète de son état, dont on dit mécontent (Oumar Deby), jadis suspendu, a repris son poste. Toute la mise en scène qui a été faite autour de cette affaire, s’était du théâtre pour amuser l’opinion nationale. Ceux qui sont encore dans leurs bulles doivent redescendre sur terre. Il appartient aux tchadiens de tirer les leçons qui s’imposent.
125 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article