03/04/2017 : #TCHAD #Deby à #Amdjaress, #Tiné#Bahaï : Idriss Déby Itno en villégiature dans son fief la semaine dernière.

Une semaine forte en acte posé et des brevets distribués. Tout d’abord, après un problème étouffé dans l’œuf et dont Tchadanthropus-tribune en a donné l’écho, Déby a amorcé une tournée qui l’avait mené à Tine et bahaï, après avoir fait un arrêt à Biltine pour rendre les condoléances au décès de sa tante, la maman de Mahamat Saleh Brahim. À chacune des bourgades visitées, une diatribe savamment distillée. Il n’a pas manqué de féliciter ses soutiens, ceux qui avaient voté pour lui aux dernières présidentielles. À ceux qu’ils soupçonnent de l’avoir lâché, il affirma “ vous êtes tous des voleurs, des rebelles ou alliés des rebelles, des coupeurs de route, vous ne payez pas l’impôt, vous ne respectez pas l’administration, etc.“.

” Gorane vendeur de natrons “.

Entouré de ses fidèles et cadres Goranes, sans aucun respect des cadres issus de cette communauté, il lança “ Je tiens à féliciter les jeunes qui ont battu campagne pour moi lors des dernières élections présidentielles. Je remercie les jeunes qui sont se sont investis pour cette élection, et je leur demande de bien protéger et préserver leurs biens. – Regarder les Goranes depuis qu’ils ont perdu le pouvoir, ils sont réduits à vendre du natron -. Ne faites pas comme eux “. Une pique qui laissa tête baissée une bonne partie de Goranes dans la délégation. Après tous les sacrifices qu’ils ont consentis pour asseoir ce régime, trahison, concussion, lâcheté, loyauté envers et contre les siens, voilà comment ils sont remerciés. Quel honte ? Pire, la rédaction a joint un cadre de cette communauté à N’Djamena, sous couvert de l’anonymat, il affirme “ Déby à dit d’autres choses pires que ça mon fils, ce sont les nôtres qui courent après des chimères, sans honneur, ni dignité “. (l’enregistrement audio sera traité et mis bientôt en ligne).

“ Tu sais fiston que même pour les Arabes, ses proches avaient dit “

“ Les Arabes tant que tu ne les presses pas, tu ne sentiras jamais leur odeur. Un Arabe, quand il est mécontent de toi, donne lui de l’argent et octroie lui un poste de responsabilité, il deviendra ton allié. Regardes tout ce monde qui travaille avec lui, a perdu tout aspect de leadership et de dignité… Donc ses remarques sur les Goranes ne sont pas étonnantes ni nouvelles “.

De retour à Amdjaress,

Les tractations pour une conciliation du clan n’ont pas abouti à cause des exigences de certains membres du clan. Idriss Déby joue la montre face à la colère verte de ses parents, qui crachent clairement, que leurs enfants n’iront pas se battre contre les leurs. Lui les accuse d’influer sur les décisions de l’état-major général des armées en faisant avorter les opérations militaires au Sud libyen. “ Vous appelez des officiers militaires pour ne pas combattre “ rétorque Déby. Toutefois, les tractations continueront après l’audience qu’a accordée le président autocrate tchadien aux opérateurs économiques, et banquiers. Un plan de relance de l’économie nationale par les opérateurs économiques nationaux est sur la table. Le problème de la Cotontchad devrait attirer certaines attentions, tout comme les facilités que devraient accorder les banques devraient être à l’ordre du jour. Convoqués samedi dernier à Amdjaress et convoyés par vol spécial, certains seraient arrivés sur place, alors que d’autres auraient affrété un Jet privé pour montrer leur suprematie.

Image Présidence des Itno

Les Tchadiens observeront, si Amdjaress n’accouche pas d’une souris.

Mais, comme on dit à Vegas, tout ce qui est fait à Las Vegas reste à Las Vegas, donc ce qui est fait à Amdjaress reste à Amdjaress sauf… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

 

2126 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article