Déby parle en Gourane au Kanem, comme si les autres Tchadiens n’ont pas droit à ce pétrole. Un chef d’État vrai doit parler avec une langue, que tout tchadien doit entendre. C’est-à-dire ; le français ou l’Arabe locale. Et après voir si la traduction en d’autres langues vernaculaires serait nécessaire pour la circonstance. Mais, exclure les autres tchadiens du gisement du sol de leur pays, comme une zone autonome est une bêtise Débyenne  de plus. Que cache Déby aux autres Tchadiens pour parler en Gourane aux Kanembou ? Est ce que celui qui se trouve à Baibokoum n’a pas le droit d’entendre, ce que Déby chuchote à l’oreille des Kanembou à  Sidigui ? Dans ce pays tout se fait en amateurisme. Tellement Déby abuse des Tchadiens  que : tout lui ait permis. C’est dommage qu’on se comporte en gangster. Heureusement, on effacera de l’histoire du tchadien, tous les actes qu’il avait posés depuis 27 ans de son règne. Car, aucun acte positif, depuis 1990 à nos jours.

Pauvre de nous

Doki Warou Mahamat

1975 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article