La fin de la semaine dernière ne fut pas du tout repos pour Idriss Déby. Juste après son retour d’Abou Dhabi, le despote tchadien a effectué des mutations au sein de son cabinet civil. Mahamat Hissein convalescent à Paris a cédé son poste. Promotion est faite au SGPA (secrétaire général adjoint à la présidence) Issa Ali Taher de le remplacer au pied levé. Autre décret étonnant, est l’éviction de Mr Mahamat Saleh Ibni de son poste de PDG à la Cotontchad. Selon nos sources, Mr Mahamat Saleh Ibni aurait effectué un travail profond avec in fine des résultats à venir. Héritant d’une gestion catastrophique de l’ancienne équipe, il ferait de l’ombre aux lobbys installés dans les ventes des tourteaux et autres faits abjects des proches qui entourent Idriss Déby. Les altercations à volonté et son désir de transparence ont eu raison de lui. Aussitôt relevé de son poste, Mahamat Saleh Ibni et son frère seraient reçus par Idriss Déby, certainement pour les réassurer de sa volonté de collaborer ensemble. Une source qui requiert l’anonymat affirme qu’une nomination imminente concernant Mahamat Saleh Ibni à la présidence des Itno comme SGPA. La source assure que le décret est préparé et mis à la signature du despote tchadien , sauf avis contraire, et l’envie de nous contredire, c’est ce qui a été prévu. Dans les mêmes travées, un décret de nomination au ministère des Finances n’a pas abouti. Il a été intercepté par un des lobbys qui écoutent aux portes et fenêtres avant sa publication programmée avec celle du DG de l’ANS. Certains proches du sérail veulent voir le nom d’un des proches au poste de TPG (trésorier général payeur), poste pressenti au sieur Idriss Mahamat Brahim Itno. Une exigence qui a dû énerver le locataire arbitraire du palais rose. “Écoutez-moi bien, je suis fatigué de vos magouilles, cette fois-ci c’est le ministre des Finances qui choisira le TPG, allez sortez “ aurait vociféré Idriss Déby. Des chimères et poudres aux yeux, tout le monde sait, et nos compatriotes en premier que Déby ne sait que privilégie que les siens. Toutefois, toute cette cohue bohue annonce un vrai remue-ménage jusqu’au sommet du gouvernement… À suivre.

Tchadanthropus-tribune.

4167 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article