Dans son discours à la nation, prononcé à l’occasion de la fête des armées organisée à Mao, le Président du Conseil Militaire de Transition, Mahamat Idriss Déby a annoncé des innovations majeures pour l’armée nationale tchadienne. Des mesures de réformes en 2022 qui iront aux bénéfices des soldats et officiers de l’ANT. Ces mesures s’articulent autour des conditions de vie des militaires et leurs améliorations domestiques pour faire face à la cherté de vie et la complexité sociale au pays. Parmi les mesures énoncées, il y a :

  • La construction d’un grand hôpital militaire à N’Djamena et des garnisons militaires dans les zones de défense et de sécurité ;
  • Une caisse de prévoyance sociale et la division de la Caisse Nationale des Retraités du Tchad en deux entités, dont une militaire ;
  • La création d’une nouvelle institution pour fournir aux militaires des denrées alimentaires à prix subventionnés à travers des magasins implantés dans différentes zones ;
  • Une nouvelle politique foncière avec un accès aux crédits et aux terrains ;
  • La mise en place de la justice militaire ;
  • L’uniformisation des ports de tenues militaires par l’interdiction des tenues militaires étrangères. La mise en valeur de la tenue baptisée Oryx et conçue aux couleurs de l’antilope du Sahara tchadien ;
  • Renforcement de la capacité opérationnelle et tactique de l’armée.

En officier de haut rang et connaissant le quotidien des militaires sur et en dehors de terrains d’opérations, Mahamat Idriss Déby veille à l’amélioration de vie des militaires, mais il reste un grand chantier concernant le quotidien des fonctionnaires qui font difficilement face à plusieurs problèmes, dont la vie de tous les jours reste très difficile. Il y a les fonctionnaires à tous les niveaux, ceux de la fonction publique, de l’éducation, de l’enseignement, de la santé, pour ne citer que les axes prioritaires de la colonne vertébrale de ces fonctions.

Faisons les choses dans l’égalité. 

Tchadanthropus-tribune

329 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire