Le lundi 15 mai, à l’aube, les forces spéciales tchadiennes, avec le soutien des forces armées centrafricaines, ont lancé un assaut décisif sur la base opérationnelle des des individus armés, de nationalité tchadienne, se trouvant dans la préfecture de Lim-Pendé, au nord de la République centrafricaine. Cette opération a permis la capture de plusieurs dizaines d’entre eux.

L’offensive a été lancée au petit matin du 15 mai dans le village de Bémbéré, situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Paoua, près de la frontière tchadienne. Les « rebelles » tchadiens avaient établi leur base dans cette localité.

 

Cette opération conjointe a été menée en réponse à une série d’attaques perpétrées par ces hommes armés dont un massacre de civils centrafricains à une quinzaine de kilomètres de Paoua. Ces mêmes personnes avaient également fait incursion au sud du Tchad, quelques jours auparavant, tuant plusieurs éleveurs et civils tchadiens.

 

Joint au téléphone, le ministre tchadien de la défense Daoud Yaya Brahim a indiqué que l’opération a permis, à ce jour de neutraliser une dizaine de « bandits » et d’arrêter 23 autres

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjam post

1751 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire