Un professeur du Lycée d’Amdjarass a été violemment agressé par ses élèves alors qu’il rentrait du lycée à la fin de cours.

L’enseignant Koulakal paisible homme sans histoire a vu son crâne fracassé par des élèves du lycée de la république parallèle d’Amdjarass. 

En cause, les élèves délinquants lui reprochaient d’avoir leurs attribué de mauvaises notes. C’est la 3e agression sauvage de ce type sur un professeur depuis le début de l’année.

Le syndicat des enseignants de l’Ennedi-Est a décidé de se retirer collectivement de la région. La ville d’Amdjarass risque de se retrouver sans enseignants à cause de la délinquance généralisée en milieu scolaire.

Tchadanthropus-tribune

647 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire