Une délégation des présidents et chefs de parti politique de l’opposition qui devait rendre visite à leur collègue président du parti CTPD Laoukein Kourayo Médard mis sous mandat de dépôt depuis le 13 juillet 2017 à Moundou a été interceptée aux abords de la prison de Moundou et réprimée par les sbires du MPS. Sous prétexte fallacieux, les sbires du régime sur instructions du ministre de la Sécurité ont chargé la délégation des leaders de l’opposition venus témoigner leur solidarité avec Laokein Médard. Les sbires du régime MPS s’en sont pris à l’opposant Mahamat Adoum, président du parti national républicain, qui a tenté de filmer les exactions avec son téléphone portable. Brutalisé et vandalisé, Mahamat Adoum a été interpelé et gardé dans les locaux des sbires du régime. Comme à son habitude, Ahamat Bachir, ministre subalterne d’un régime à l’agonie, ergote dans la presse pour justifier ses forfaits. Selon nos sources, les partenaires présents au Tchad, le bureau de l’Union européenne entre autres, doivent élever une lettre de protestation envers le gouvernement du MPS qui ne respecte aucune forme de démocratie… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1647 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article