Alors que l’opération Lake Sanity 2 se poursuit, la Force multinationale mixte (FMM) de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) informe avoir réussi à faciliter la reddition de nouveaux terroristes et à en sauver d’autres entre le 1er et le 6 juillet.

Le 6 juillet au Cameroun, annonce la FMM, une opération maritime combinée des forces camerounaises et nigérianes a conduit à la reddition de 56 membres de Boko Haram. Ce groupe comprenait 13 hommes adultes accompagnés de 43 femmes et enfants.

A la même date, 12 membres de familles de ce groupe terroriste, dont 5 femmes et 7 enfants, ont été secourus. “Les individus qui se sont rendus et les membres des familles qui ont été secourus ont été remis aux troupes du secteur 1 de l’opération Hadin Kai, à Gamboru et à Banki, pour la suite des opérations’’, précise le service d’information de la Force.

Un jeune armé déclarant appartenir à Boko Haram s’est aussi rendu à la FMM au Niger. “Le 1er juillet 2024, les troupes du secteur 4, République du Niger, ont reçu Tijjani Muhammad, 24 ans, qui s’est rendu avec un fusil AK-47, 4 chargeurs et de nombreuses balles de 7,62 mm. Il a indiqué qu’il s’était échappé d’un camp de Boko Haram à Libye Soroa, poussé par l’actuelle opération Lake Sanity 2’’, détaille la FMM.

La Force encourage d’autres terroristes à déposer les armes et se rendre aux autorités ‘’afin d’instaurer une paix durable dans la région du bassin du lac Tchad’’

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad Info

242 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire