L’opposant politique et leader du Parti Front Populaire pour le Redressement (FPR), Général Baba Laddé, a été libéré après plus d’un mois de détention. La nouvelle a été rapportée par son porte-parole Ben Morazi, qui l’a annoncé.

 

Baba Laddé avait été interpellé le 26 décembre 2022 à 21 heures à son domicile de Paris-Congo par des agents des services de renseignements généraux. Son porte-parole avait alors affirmé que son client avait été conduit dans leurs locaux sans qu’aucun mobile de son arrestation ne lui ait été notifié.

 

Le gouvernement centrafricain a officiellement réagi le 24 décembre 2022 à une fiche sécuritaire alarmante, transmise par Baba Laddé, ex-directeur tchadien des renseignements généraux et d’investigation à l’ambassade des États-Unis au Tchad. Cette fiche, datée du 20 décembre, visait à « créer la cacophonie dans les esprits », selon les autorités centrafricaines. La ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo a affirmé que « Baba Laddé a consacré toute sa vie à la destruction de la République centrafricaine ».

 

La fiche qui a largement circulé sur les réseaux sociaux, mentionnait la préparation par « le groupe Wagner » d’une « insurrection populaire » en Centrafrique, visant notamment à porter atteinte aux intérêts français et américains.

Le  Tchadanthropus-tribune avec Alhiwda

2261 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire