Dans le cadre de la mise en place de l’Observatoire de la violence, de la prévention de la criminalité et de la déontologie policière (OVPCDP), le consortium composé de l’Ecole normale d’administration (ENA), du Centre d’études et de recherche sur la gouvernance, les industries extractives et le développement durable (CERGIED) et le Centre de recherche en anthropologie et sciences sociales ( CRASH) ont organisé à N’Djamena, deux conférences-débats dont l’une porte sur le thème :’’analyse comparative de la surpopulation et des besoins du milieu carcéral de la commune de N’Djamena et du Ouaddaï au regard de la législation pénale tchadienne ‘’.

En présentant ce thème, le conférencier et juriste, Djimodoum Djekotar Alladoum, a mis en exergue les répercussions négatives de la surpopulation carcérale sur la sécurité et la vie sociale des détenus.

Au Tchad, en 2021, Djimodoum a recensé plus de 41 établissements pénitentiaires, pour plus de 16 millions d’habitants et pour un taux d’occupation de 232 pourcent. De 2019 à juillet 2022, comparée à Abéché, la situation des détenus est mieux à N’Djamena. Mais, pas ”comme on le voudrait”, dit-il.

La Maison d’arrêt de N’Djamena a une capacité d’accueil de 1 200 personnes et est construite en 2021. En juillet 2022, plus de 3 100 détenus y sont incarcérés. Tandis que celle d’Abéché a une capacité de 150 places et est construite avant l’indépendance. Elle se trouve au centre de la ville et a, à la même date, plus de 540 personnes.

Pour le juriste, les causes de cette surpopulation sont la lenteur des procédures judiciaires, la difficulté d’accès à la justice, les grèves des acteurs judiciaires, les détentions abusives et arbitraires, etc.

Comme conséquences, il y a les évasions, la difficulté d’accès aux services sociaux de base, etc.

Pour remédier à cette surpopulation carcérale, le conférencier propose de renforcer les capacités des acteurs et auxiliaires judiciaires, d’augmenter les capacités d’accueil de ces établissements pénitentiaires, de promouvoir la célérité dans le traitement des dossiers, etc.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

2386 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire