Selon un communiqué officiel, le Tchad a perdu lundi au moins 92 soldats dans l’attaque de la garnison militaire de Bohoma, dans la province du Lac. 47 soldats blessés sont actuellement soignés à N’Djamena. Les hommages se multiplient après cette lourde perte et un décret de 3 jours fut annoncé par décret.

Tchadanthropus-tribune

1139 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article