De sources dignes de foi, plusieurs armes de différents calibres avaient disparu des locaux de la garde présidentielle du président maréchal dictateur Idriss Déby Itno.

Selon la source, il y a 2 semaines, un entrepôt contenant des armes individuelles Kalachnikov, des Famas, d’antichars RPG 7, des mitrailleuses Gerenov, des calibres 12,7 ont été volées. Juste pas loin de ces faits un grand magasin où sont stockées des munitions de tout genre a été aussi vidé.

Cette manœuvre inquiète le ministère de la Défense et la présidence des Itno qui voit en ces faits des actes subversifs diligentés depuis l’opposition armée à l’extérieur du pays.

L’enquête a été confiée à la direction de renseignement militaire.

Selon les mêmes sources, l’enquête en cours désigne une piste menant vers la région est du pays, mais jusqu’à présent aucun individu n’a été arrêté.

Ces armes dérobées viennent confirmer l’inquiétude des Israéliens qui n’étaient pas réceptifs quant à la livraison d’un type d’arme qui intéresserait le pouvoir tchadien. Pour l’État d’Israël, la peur existe sur les faits que cette arme convoitée par le régime Déby finisse entre des mains occultes, notamment la rébellion soudanaise, et qui pourraient être récupérés par le régime soudanais, et finir entre les mains du Hezbollah libanais… A suivre.

Tchadanthropus-tribune

1704 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article