Une cinquantaine de représentants des mouvements politico-militaires tchadiens, signataires de l’accord de Doha, sont rentrés samedi 13 août à Ndjamena. Ils étaient accompagnés de membres de la délégation gouvernementale qui a négocié l’accord censé permettre aux politico-militaires de participer au dialogue national inclusif, prévu le 20 août. La mobilisation était forte à l’aéroport de Ndjamena pour accueillir ces rebelles, dont certains rentrent au pays après des décennies d’exil.

Il y avait de l’émotion ainsi que des cris à chaque fois que l’un des 52 rebelles sortait du salon d’honneur, une rose offerte à la descente de l’avion accroché à la poitrine. Certains se sont exprimés, entre les accolades et les cris de joie.

« Je remercie Dieu d’être avec ma famille. Après plus de 25 ans, cela fait énormément plaisir. Il y a un temps pour la guerre et un temps pour la paix », a confié l’un d’eux. « Je suis très heureux de me retrouver ici, au pays, parmi les miens. Je suis vraiment ravi », a déclaré un autre.

 À lire aussi : Tchad: la junte signe à Doha un accord avec des rebelles pour un dialogue national.

Plus loin, à la sortie de l’aéroport, des proches qui patientaient depuis des heures ont pu exulter. « Je suis venue accueillir mon oncle qui était en exil depuis tant d’années. Je suis tellement émue, tellement contente de le revoir enfin après tant d’années », a assuré une Tchadienne. Un homme a ajouté être « très fier » de revoir l’un de ces 52 rebelles.

La plupart des personnalités rentrées samedi soir appartiennent à des mouvements peu connus. D’autres personnalités plus importantes sont attendues à Ndjamena dans les jours à venir.

Ndjamena, Madjiasra Nako

1519 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire