17 ans d’exil et une entrée triomphale dans son pays, parmi ses proches et les siens.

La dernière visite à Paris du président du CMT Mahamat Idriss Déby a été riche de diplomatie et de rencontres.

Mahamat Idriss Déby est en train de réussir là où son père a échoué, notamment sur la réconciliation entre tchadiens.

Après le retour symbolique d’une partie des activistes des patriotes de la diaspora, Abakar Adoum Manany, ex-conseiller d’Idriss Déby en rupture avec lui pendant 17 ans, a fini par revenir au Tchad.

D’après des sources autour de la présidence du CMT, les paroles et promesses rassurantes du président du CMT, ont fini par convaincre certains opposants de franchir le pas, malgré les menaces intempestives de certains laquais qui veulent saboter le dialogue et la paix entre Tchadiens.

Abakar Adoum Manany pourra encore rendre service à la République, par son expérience et ses entrées au sein de la diplomatie.

Bon retour pour un fils du pays, à condition qu’en face le dialogue prôné soit juste et sincère. Le monde entier est en train d’observer les membres du CMT et le gouvernement de la transition. Il suffit d’une petite ratée et tout va s’écrouler. Les ennemis de la paix sont partout, aux dignes fils du Tchad de prendre leur responsabilité et de faire triompher la justice et le droit.

Tchadanthropus-tribune

1267 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire