Dans le sillage de la délégation du président de la transition qui viendra à Paris autour du 10/11 novembre 2021, une délégation de CODNI dirigée par la ministre secrétaire d’État Ndolenodji Alixe Naimbaye se déplacera aussi pour rencontrer la diaspora, les responsables des sites et blogs, les partis politiques en exil, et les personnalités politiques et sociales en exil. Cependant une délégation de deux personnes s’est déplacée aux États-Unis/Canada pour rencontrer des tchadiens avant de revenir sur Paris le 09 novembre 2021.

Une source proche de la délégation depuis N’Djamena auprès de laquelle s’est approchée la rédaction de Tchadanthropus-tribune affirme que la stratégie déployée se ferait sur une rencontre par corporation et par pays (Belgique, Allemagne, Suisse, Hollande, Angleterre et Espagne). Le tout dans une grande salle louée pour la circonstance.

Si c’est cette affirmation qui est privilégiée, cela poserait un problème, car mettre ensemble une entité de personne diverse ayant des orientations différentes ne causerait que des ennuis. Tout le monde se souvient de la réunion faite par le ministre Acheikh Ibn Oumar dans un hôtel de la capitale tchadienne, où des bonshommes se sont empoignés. À moins que la délégation de CODNI ait une stratégie de diviser pour régner.

La démarche qu’avait déployée la délégation du CTS (Comité Technique Spécial) en France semble être la manière idoine pour éviter tout dysfonctionnement.

Dans l’intervalle de ces préparatifs du CODNI aux dates du 10 et 11 novembre 2021 à Paris, est prévue une visite du président de la transition Mahamat Idriss Déby pour un forum de la Paix. Nul doute qu’en marge de ce forum de Paris sur la Paix, une rencontre Emmanuel Macron et Mahamat Idriss Déby aura lieu pour évoquer cette grande offensive qu’a entreprise le régime CMT pour évoquer le dialogue national inclusif, et le pré dialogue engagé avec les politico-militaires à Doha. Le Qatar tiendrait la pointe quant à l’organisation de ce pré dialogue, très certainement sous la couve de Paris. La délégation tchadienne à Paris devrait être compléter par le ministre des Affaires étrangères Chérif Mahamat Zène et le DG de l’ANS Kogri Ahmed en provenance de Ryad en Arabie Saoudite. Ils répondraient à une invitation des autorités Saoudienne.

Selon nos informations, à Paris, plusieurs chefs d’États africains seront du déplacement. Macky Sall, Mohamed Bazoum, Dénis Sassou Nguesso, le Libyen Mohamed Al Menfi, la Tanzanienne Samia Suluhu Hassan, et Mahamat Idriss Déby. D’ailleurs, pour ce dernier, ses précurseurs commenceraient à investir la capitale française avec le vol de dimanche/lundi 08/11/2021.

Il faut noter aussi qu’à l’issue de cette rencontre, il y aura une conférence le 12 novembre 2021 consacrée à la Libye.

Tchadanthropus-tribune

1016 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire