L’ancien président (Goukouni Weddeye) du gouvernement d’union nation au Tchad (GUNT) proche des Libyens à l’époque, et qui est désigné président du Comité technique spécial, va mener les pourparlers entre les politico-militaires et la junte (CMT) au pouvoir.

 

Le comité technique mis en place le 13 août dernier comporte plusieurs cadres hauts gradés militaires, de cadres de renseignements, et d’anciens ministres.

 

Selon nos informations, ce comité a fini son travail d’identification des groupes politico-militaires, selon leur importance, et l’aspect sérieux de leur existence.

 

Un travail de synthèse a été présenté au président de la transition Mahamat Idriss Déby. Pendant cette audience accordée à Mr Goukouni et son staff, plusieurs clarifications ont été avancées dont la discussion avec tous les mouvements politico-militaires sans omettre un seul mouvement.

 

Précédemment, les autorités de la transition avaient émis le vœu de discuter avec tous les politico-militaires sauf les membres du FACT. Ce que l’équipe de Goukouni Weddeye avait refusé de cautionner. Pendant l’audience, le comité a mis l’accent sur l’importance de prendre contact avec tout le monde sans exception, rappelant l’appel à la nation du 10 août formulé par le président de la transition sur le dialogue inclusif.

 

D’après nos sources, le comité technique pour les pourparlers avec les politico-militaires a affiné ses équipes de contact. Un déplacement vers l’Europe et l’Afrique est prévu afin de rencontrer les leaders de l’opposition militaires, tout comme une équipe est chargée de rencontrer sur le terrain les leaders des politico-militaires qui vivent au milieu de leurs hommes.

 

Les semaines à venir vont être jalonnées des allées et venues pour amorcer un virage à 180 degrés afin de prendre langue avec les mouvements indiqués sur leur cahier de charge. Wait & See.

 

Tchadanthropus-tribune

514 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire