Vendredi dernier, le président de la transition a accordé une audience au comité mis en place et présider par Goukouni Weddeye pour rencontrer les politico-militaires. Il s’agit d’évaluer le processus des démarches engagées depuis la création de ce comité technique.

Le Président du conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby a reçu les membres du comité technique spécial relatif à la préparation de la participation des politico-militaires au dialogue national inclusif.

Le comité technique conduit par leur président, Goukouni Weddeye a informé le président de la transition sur les avancées enregistrées dans le travail effectué.

Les politico-militaires sont attendus pour jouer leur partition, mais cela ne sera pas aux conditions qu’exige le régime de transition. Il y a plusieurs aspects qui sont profonds et qui doivent être pris en compte sur la gouvernance du pays. Le comité technique doit s’enquérir des conditions et des préalables qu’avancent l’ensemble des politico-militaires, et permettre une prise en compte des choses avancées.

Dans les prochains jours, quelques membres du comité technique voyageront vers d’autres pays à la rencontre des leaders politiques des organisations politico-militaires. Des rencontres formelles pour préparer les pourparlers entre les membres politico-militaires et le CMT.

Le travail de contact formel a été exposé par Mr Goukouni Weddeye lors de sa rencontre avec le président de transition. Il évoque des avancées notables dans ce processus. Ce qui fut salué par le locataire du palais rose.

Des orientations multiples ont été aussi par le chargé de communication dudit comité Allamine Bourma Treyé. Il spécifie que ce dialogue doit revêtir un caractère inclusif à tout point de vue.

Le Comité technique relatif à la préparation de la participation des politico-militaires au dialogue inclusif, se fixe 3 mois pour faire adhérer tous les politico-militaires en exil, afin qu’ils saisissent l’opportunité du dialogue inclusif à l’effet de trouver avec tous leurs concitoyens, des solutions pérennes aux problèmes qui minent l’évolution de leur pays.

Tchadanthropus-tribune

749 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire