Beaucoup de gens ont aiguisé leur tranchant pour se faire de l’argent avec le dialogue inclusif au Tchad.

Les gens se rappellent encore les taux multiplicateurs des objets, dont les prix passe de 1000 FCFA à 25000 FCFA. Une honte dont seul un Tchadien anti-patrie peut s’en enorgueillir.

La situation risque de se dupliquer encore avec les préparations du dialogue inclusif, ou plusieurs entrepreneurs auraient préparé leurs semblants de soutanes pour soudoyer les décideurs des budgets.

Dieu merci, le report du dialogue national inclusif et souverain déstabilise complètement leur calcul, mais ne les soustraient pas de passer aux actes.

L’État doit mettre en place une commission en collaboration avec l’IGE pour contrôler tous les budgets alloués et les dépenses effectuées en prenant en compte les prix sur les marchés.

Les recettes publiques ne doivent pas être une vache à lait pour que chaque voleur de la république se fasse une situation au soleil.

Tchadanthropus-tribune

2511 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire