D’après nos correspondants, il y a trop de contre-vérité qui se raconte sur le pré dialogue prochain à Doha. À écouter les audios et les affirmations officieuses de certains compatriotes, le Comité technique spécial est dépeint en cartel d’al Capone, aussi mafieux que mercantile, qui risquerait d’offusquer les Qataris, et que ceux-ci vont renvoyer le CTS et ses composantes et reprendre les choses en main.

Après recoupements des informations, il s’en trouve que rien de tout cela n’est vrai. La rédaction a pu approcher les instances qataries en France pour recouper s’il y a un problème en suspens, ceux-ci disent que c’est faux et que bientôt ils vont s’affirmer à organiser le départ des opposants tchadiens inscrits sur les listes pour aller participer au pré dialogue.

Du côté du CTS tout semble rouler comme sur un rail. Ses membres consultés à Doha affirment que leurs missions sont bientôt terminées et qu’ils vont rentrer à N’Djamena pour annoncer la date officielle qui engagera le commencement du pré dialogue. Tout ce qui se raconte sur les réseaux sociaux n’engage que ceux qui les colportent.

Tchadanthropus-tribune

1233 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire