Une cérémonie de lancement officiel de la Fédération des Tchadiens de la Diaspora, en abrégé FETDIA, a eu lieu ce mercredi 13 septembre, à N’Djaména. Un événement marquant le début d’une initiative qui vise à unir la diaspora tchadienne à travers le monde sur les questions liées au développement du pays.

 

L’événement a rassemblé quelques membres de la diaspora tchadienne actuellement à N’Djaména, dans le cadre de la transition, mais venant de différents coins du globe. La Présidente de la Fédération, Khadidja Touré, par ailleurs conseillère au Conseil National de Transition (CNT), a déclaré dans son discours d’ouverture, qu’ils sont fiers d’être les ambassadeurs de leur pays loin de leurs terres natales car selon elle, la Fédération des Tchadiens de la Diaspora (FETDIA), vise à renforcer les liens, à promouvoir la culture tchadienne, et à contribuer au développement du pays.

Lors de cette conférence, la fédération a annoncé un plan d’action ambitieux, qui comprend des projets de développement, des événements culturels, des programmes d’éducation et de formation, ainsi que des initiatives de sensibilisation sur les enjeux tchadiens à l’échelle internationale.

Pour l’Ambassadeur du Tchad en Suisse, Dr Baptiste Jean-Pierre, membre de la Fédération des Tchadiens de la Diaspora, en mettant sur pied cette Fédération, les Tchadiens de la diaspora veulent travailler ensemble pour réaliser leur vision commune d’un Tchad prospère et uni.

 

Selon ses membres, la Fédération des Tchadiens de la Diaspora (FETDIA), est prête à jouer un rôle significatif dans la promotion de la culture tchadienne, le renforcement des liens et la contribution au développement du Tchad.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

909 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire