Une première salve vient d’être tirée par la diaspora tchadienne en exil.

En effet, les Tchadiens de divers horizons par le monde réuni dans une seule plateforme, ont ester en justice le 17 mai 2021 le régime d’Idriss et son système mis en place depuis 1990, pour crime contre l’humanité et crimes de guerre.

Comme le stipule le communiqué, les faits incriminés sont liés aux multiples atteintes aux droits humains, liberté, exécutions sommaires et extrajudiciaires, arrestations arbitraires et répression généralisée à l’encontre des citoyens tchadiens sous le régime d’Idriss Déby… Lisez et analysez.

Communiqué PDF

Tchadanthropus-tribune

836 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire