Unis dans toute la Communauté tchadienne, implorons sur notre terre du Tchad et sur la terre africaine, le don de la paix.

C’est pourquoi nous nous engageons à vivre et à proposer solennellement aux responsables du Tchad et aux citoyens de notre pays cet Appel à la Paix. Nous sommes tous sœurs et frères, tous !

Il est temps de rêver de nouveau avec audace que la paix est possible, que la paix est nécessaire, qu’un Tchad sans guerres n’est pas une utopie. C’est pourquoi nous voulons dire une fois encore : « Jamais plus la guerre! » NON À LA GUERRE! OUI À LA PAIX!

Avant qu’il ne soit trop tard, nous voulons rappeler à tous que la guerre laisse le pays pire qu’il ne l’a trouvé. La guerre est un échec de la politique et de l’humanité. Gouvernants, Autorités publiques, forces armées, groupes politico-militaires, signent dès aujourd’hui un accord de cessez-le-feu pour donner une chance à la paix. Il y a trop de conflits encore ouverts, tant de sang qui a coulé, tant de veuves et d’orphelins. Nous invitons les Nations Unies, l’Union africaine, la CEEAC, la France, le Gouvernement américain, les Organisations internationales et toutes les femmes et tous les hommes épris de paix, à accompagner le Tchad dans la signature d’un cessez-le-feu afin de faire taire les armes de guerre et laisser la place à la paix au Tchad et de réussir sa deuxième transition démocratique.

Ne financez plus des armes pour la mort!!! Financez des médicaments pour la vie!!!

Aux responsables politiques, nous disons : œuvrons ensemble en vue d’une nouvelle architecture de la paix. Unissons les forces pour la vie, la santé, l’éducation, la croissance économique et sociale. N’achetez plus les armes toujours plus destructives, qui favorisent la mort. Choisissez la vie pour les enfants du Tchad et notre maison commune.

Non à la guerre! Oui à la paix!

A toutes les femmes et à tous les hommes de bonne volonté, nous disons : faisons-nous artisans de paix, construisons l’amitié sociale, faisons nôtre la culture du dialogue. Le dialogue loyal, persévérant et courageux est l’antidote au manque de confiance, aux divisions et à la violence. Le dialogue dénoue à la racine les raisons de la guerre qui détruisent le projet de fraternité inscrit dans la vocation de la famille humaine. Les injustices du monde et de l’histoire se soignent non pas par la haine et la vengeance, mais par le dialogue et le pardon. C’est dans cet esprit de Paix et de Dialogue, que nous interpelons les Autorités de notre pays, les États-Unis d’Amérique, le Canada, la France, les Pays Frères Africains, le G-6 Sahel et les Partenaires à soutenir la mise en œuvre d’une Conférence nationale souveraine et inclusive, seul cadre à même de préserver le Tchad de la Violence, du Chaos et de la Division. Soyons des messagers de paix. (Dans la suite de l’Appel à la paix de Rome du 20 octobre 2020)

La Plateforme de la Diaspora tchadienne en Amérique

391 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire