Le 1er septembre 2023 à la primature, le chef du gouvernement, Saleh Kebzabo a tenu une réunion avec les diplomates accrédités au Tchad. Au programme, les sujets liés au retour à l’ordre constitutionnel et la suite de la transition.

Les questions au menu de la réunion vont de l’évolution du processus de transition à celui de l’après référendum. Composés de plusieurs représentants de différents pays et organisations dont les Nations Unies, les diplomates « amis du Tchad » ont, avec le premier ministre et quelques membres du gouvernement, échangé d’abord sur la révision du fichier électoral en cours. Le référendum et l’après référendum ont également fait l’objet des discussions. En plus, le dialogue avec les tendances politiques n’ayant pas pu prendre part au DNIS (Dialogue national inclusif et souverain) a été aussi évoqué par les diplomates.

 

Pour le premier ministre Saleh Kebzabo, « les préoccupations des diplomates » ont leur raison d’être. C’est pourquoi il « a fourni des réponses claires et précises ». Après, le Tchad reste ouvert à accueillir tous « les enfants du pays qui hésitent encore à rejoindre le processus de transition », a déclaré le chef du gouvernement.

Le Tchadanthropus-tribune avec N’Djampost

1077 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire