Plus de 5 mois après le Dialogue national inclusif et souverain (DNIS), les membres du HCP (Haut comité de pilotage) et quelques acteurs sont réunis en atelier technique ce 30 mars à Mara dans le Hadjer Lamis. L’objectif de cette rencontre est d’analyser la stratégie de suivi de mise en œuvre des résolutions et recommandations du DNIS.

 

Selon le vice-président du HCP, Ngambaye Ndjegoltar Ndjerakor Armand, cet atelier permettra de mettre sur pied les axes stratégiques mais aussi de définir les priorités dans la feuille de route du gouvernement de transition. ” Les conclusions du dialogue national inclusif et souverain, dont le gouvernement a la responsabilité de leur mise en œuvre, sont des points d’attente pour lesquels nombreux de nos concitoyens y attachent du prix tant leurs destinés y sont liées. Ainsi, leur mise en œuvre restent non négociables sauf si la réalité du terrain dans sa mise en œuvre suggère des ajustements”, a-t-il indiqué.

 

Il s’agira aussi d’évaluer et d’adopter des documents de référence en tenant compte des attentes exprimées et enfin d’examiner un cadre de résultats, de mécanismes de collecte d’informations sur les réalisations et des canaux de leur diffusion.

 

Pour rappel, la situation politique du Tchad a basculé en avril 2021 avec le décès du président Idriss Deby Itno. Décès qui a occasionné la mise en place d’une transition et l’organisation du DNIS pour discuter de la trajectoire que doit prendre le pays. Cette assise s’est soldée par des recommandations et résolutions. Raison pour laquelle le haut comité de pilotage chargé du suivi de la mise en œuvre de ces résolutions organise cet atelier.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2061 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire