En séjour à Nouakchott, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamat Saleh Annadif a échangé avec son homologue qatari, Soltan Bin Saad Al-Muraikhi.

Au menu de ce tête-à-tête, la mise en œuvre de l’accord de Doha entre le gouvernement tchadien et les mouvements politico-militaires. Cet accord signé sous la médiation du Qatar a permis aux politico-militaires de participer au Dialogue national inclusif et souverain. Cet accord prévoit notamment un cessez-le-feu, la démobilisation, le désarmement et la réinsertion des combattants des groupes armés. Ce dernier volet nécessite un appui financier conséquent.

 

Pour sa mise en œuvre, le médiateur qatari est sollicité. Ce à quoi le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Soltan Bin Saad Al-Muraikhi a rassuré son homologue tchadien de l’engagement de son pays à concrétiser cet accord historique.

 

Les discussions entre les deux personnalités ont également porté sur le renforcement des relations bilatérales et la participation du Tchad à la 5ème Conférence des Nations unies sur les pays les moins avancés tenue du 5 au 9 mars 2023 au Qatar.

 

Pour rappel, les deux délégations séjournent dans la capitale mauritanienne dans le cadre de la 49ème Session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfo

1834 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire