Dans une déclaration faite ce lundi 25 Mars 2024, le Général Ousman Brahim Djouma, Directeur Général des Douanes et Droits Indirects, exprime sa profonde tristesse suite aux incidents  tragiques survenus à Bongor dans la province du Mayo Kebbi Ouest. La teneur

« Mes chers compatriotes,

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris l’incident tragique survenu cette nuit à Bongor. Je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de la victime.

Je comprends la colère et l’indignation que cet événement a suscitée. Les douanes sont là pour servir et protéger la population, et tout acte contraire à cette mission est inacceptable.

J’ai immédiatement ordonné une enquête approfondie pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Des mesures sévères seront prises contre les douaniers impliqués. Moi-même, je descendrais sur le terrain dans les heures qui suivent pour observer de plus près la situation.

Je tiens à rassurer le public que nous prenons cette affaire très au sérieux. Nous ne tolérerons aucune forme de violence ou d’abus de pouvoir. Nous sommes déterminés à restaurer la confiance entre les douanes et la population.

Aux douaniers, je demande de faire preuve de professionnalisme et de respect dans l’exercice de vos fonctions. Nous devons être des modèles pour la société et agir toujours avec intégrité.

Bien sûr, je comprends que la situation actuelle est tendue. Je vous exhorte à rester calmes et à éviter toute violence. Laissons la justice suivre son cours et déterminons collectivement les mesures à prendre pour empêcher que de tels incidents ne se reproduisent »

Le Tchadanthropus-tribune

479 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire