Selon nos confrères de la radio Dja FM, la brigade mobile de la douane a distribué des bœufs saisis aux autorités militaires alors que ces bétails appartiennent aux commerçants.

Le conseil des commerçants de bétail crie à l’injustice et menace de porter plainte contre la brigade de répression pour confiscation et vente illégale des biens d’autrui.

296 têtes de bœufs achetées et dédouanées à la préfecture de la ville d’Ati seraient confisquées par la brigade mobile des douanes, et qui ont été partagés ce mardi matin. Ces bétails ont été confisqués lors de leur transit pour un pays voisin sous prétexte que ce nombre a déjà traversé le territoire.

Selon nos informations, l’avocat des commerçants de bétails a porté plainte contre la Brigade, et obtient une ordonnance de restitution avec exécution immédiate, mais grande était sa surprise de constater l’intransigeance du service de la douane. Pire encore ce matin, ces animaux auraient été distribués aux hauts gradés de l’armée. Me Idriss Mahamat Hassan que le reporter de Dja FM a interrogé menace de porter une seconde plainte contre l’auteur de la distribution des animaux de ses clients.

Tchadanthropus-tribune avec la Radio Dja FM

606 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article