Par un message radio envoyé aux différents secteurs, le DG des douanes Abdelkrim Charfadine Mahamat alias Beguéra interdit unilatéralement l’exportation des céréales. Plusieurs véhicules seraient bloqués avec leurs marchandises à la frontière du Tchad et Cameroun. Cette décision unilatérale et sans aucune explication aux commerçants pose un grand manque à gagner aux exportateurs tchadiens qui ne comprennent pas à quoi est liée cette décision puisqu’aucun décret n’aurait été signé sur ce sujet.

Plusieurs parmi ces commerçants bloqués à la frontière ont des marchandises périssables sur leurs véhicules. Les services des douanes avisés ne leur accordent aucune manœuvre, pourtant la marchandise en importation est autorisée à partir du Cameroun. Idriss Déby et Paul Biya se seraient entretenus pour permettre au Tchad de ne pas se retrouver en situation de carence en produits de première nécessité. Alors si on autorise aux commerçants venant du Cameroun, pourquoi on interdit aux commerçants tchadiens de ne pas exporter leurs marchandises tant bien que les autorités camerounaises l’autorisent ?

Si cette décision brutale n’est liée à la crise du Covid-19, aucune indication formelle des autorités ne l’explique, ni par une situation de carence alimentaire, de sècheresse ou encore de manque de rationnement quelconque. Imposé de la sorte des décisions qui auront fatalement une conséquence économique est malvenu. Il faut vite trouver une solution pour ces commerçants bloqués aux frontières. 

Tchadanthropus-tribune

2199 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article