De source concordante, le nouveau DG des Douanes sous l’influence de certains transitaires, chercherait à déconnecter le circuit harmonisé qui spécifie une seule déclaration des marchandises depuis le port de Douala.

Si cette décision est avérée, cela porte un préjudice énorme sur les recettes douanières déjà écornées par la corruption ambiante entre transitaires et commerçants. La fluidité des opérations de transit et de mainlevée au port de Douala a amélioré considérablement la lutte contre la fraude douanière et la contrebande.

La déclaration unique harmonisée permet de contrôler les quantités et la nature des marchandises en transit, obligeant les entrepreneurs de ne pas tricher sur le dédouanement réel des marchandises.

Cette déconnexion serait l’œuvre de certains transitaires dont le commissaire de douane agrée AB-Bouchra business à l’origine de la grève dernièrement des commissaires de Douane ayant causé d’ailleurs le départ de l’ancien DG des douanes Beguéra.

Les autorités du Tchad doivent absolument instruire le nouveau DG des Douanes pour ne pas déconnecter cet outil de gestion bénéfique pour l’économie tchadienne.

Tchadanthropus-tribune

507 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire