C’est dans un communiqué de presse rendu public le 15 décembre dernier que l’alliance Tchadienne Universelle pour la Défense des  Droits de l’HOMME (ATUDDH) a dénoncé l’arrestation de six de ses membres.

Selon le Secrétaire général de l’alliance Cheikh Ben Saïd, c’est sous l’ordre du préfet du Loug Chari que les six membres de son association sont arrêtés et leurs activités dans la localité suspendus.

Leurs torts, c’est << parce qu’ils ont dénoncé le raquette des agents forestières et  qui intimident verbalement  et physiquement les paisibles citoyen>> a expliqué Cheik Ben Saïd.

Il demande par ailleurs, la libération immédiate et sans condition de ses six militants qui selon lui sont arrêtés arbitrairement.

Pour ce faire, le Secrétaire de l’alliance demande l’implication du Ministre de l’administration du Territoire et celui de la Justice pour que les auteurs du raquette  soient réprimés.

Il faut noter que les six militants arrêtés, se trouvent dans la prison de l’agence nationale de sécurité.

 

Le Tchadanthropus-tribune

3039 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire