En date du 21 octobre 2022, 27 militants des Transformateurs ont été interpellés à leur siège à N’Djamena au lendemain des violentes manifestations. Des rumeurs ont fait état de leur exécution par les forces de l’ordre. Cependant, lors de son passage sur les ondes de RFI le 15 janvier 2023, le représentant de la Fédération internationale des Droits de l’Homme, Dobian Assingar a rassuré que 22 d’entre eux sont vivants et détenus à la maison d’arrêt de Klessoum. Voici la liste de ceux, détenus, qu’il  a communiqué.

 

Djedouboum Franco

Houli Londandi

Adjé Mberoua Carlos

Mairo Casimir

Ngabel Chef Emmanuel

Mamadjibeye Modeste

Allahodjibeye Justin

Djerabé Ferdinand

Abdelaziz Hamid

Merdegué Zakaria

Fatla Gamboussou Zakarie

Allarabeye Yves

Ndilbé Armand

Todinodji Samuel

Madjihoroum Sou Nathan

Massabeye Serge

Mbaihondoum Exaucé

Djikolmbaye Narcisse

Souabeu Welko Ouatai

Togyanouba Kodjiasra Richard

Toidjim Sylvain

Kossadoum Emmanuel

Selon Dobian Asiangar, ses militants sont réapparus dans la prison de Klessoum de Ndjamena après avoir été détenu dans les camps militaires et dans plusieurs commissariats de la capitale. Cependant le représentant de la fédération internationale des droits de l’homme au Tchad laisse entendre qu’il ne connait pas avec exactitude la situation des cinq autres. « si aucune charge n’est retenu contre eux, nous demandons humblement au président de la Transition de les faire libérer

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info                                 

2407 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire