La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) par un communiqué de presse signé par son secrétaire général adjoint Ibrahim Mahamat Ibrahim informe l’opinion Nationale et Internationale que son Secrétaire à la Mobilisation et Sensibilisation Abdelkader Djibia a été arrêté avec ses collègues le 15 janvier 2023 dans l’après-midi à bousso dans la province du Chari-baguirmi.

La ladite Convention, dénonce l’arrestation de ces  jeunes du Chari Baguirmi par le préfet de Bousso qu’elle qualifie d’arbitraire.

En effet,  la CTDDH explique que « Les jeunes du Chari Baguirmi ont tenu une réunion de sensibilisation sur la gestion des d 5% des revenus pétroliers ce qui n’a pas été du goût des autorités de la place. »

La CTDDH,  extrêmement préoccupée par cette arrestation  souligne que « la gestion personnelle, clientéliste et calamiteuse de ces revenus doit cessée ainsi que la mauvaise gestion des 5% des revenus pétroliers. » Le Tchad nouveau doit rompre avec cette pratique telle que voulu par les tchadiens et consignée dans les résolutions du Dialogue National Inclusif dont le Président de Transition est le principal garant complète le  communiqué

La CTDDH exige par ailleurs la libération immédiate et sans condition de ces jeunes et demande aux pouvoirs publics de veiller à l’exercice libre des droits et devoirs des citoyen

                           

Le Tchadanthropus-tribune

2368 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire