UNE DECISION NULLE ET DE NULS EFFETS

 

Chers compatriotes, Chers amis et tous ceux nombreux qui se soucient de la situation au Tchad : Vous avez le droit de savoir… Il y’a deux ans bientôt, Le Front des Républicains pour la Démocratie (FRD) dont j’étais le Président s’alliait à l’UFDD pour créer le FACT. Mr MAHDI fut désigné pour diriger le Mouvement, tandis que Dr Ousmane Mahamat Ali, mon plénipotentiaire, en devenait le Secrétaire général . Quatre mois plus tard, certains camarades dont HAKIMI et Hassan BOULMAYE quittent le navire et vont donner naissance au CCMSR.

 

Il est évident que tout accord nécessite au moins deux parties à égal pouvoir et égales en droit . De même que ces dernières ont des devoirs envers le Mouvement. Pointer de doigt des pratiques qui ressemblent à des dérives autoritaires relèvent du devoir, me semble t-il ? Incapable de démentir les faits accablants que j’ai révélés ( voire ma 1 ère note ), MAHDI tente de me faire taire. Hélas, la procédure choisie n’est pas la bonne. Responsable des Relations Extérieures, seul le Bureau est habilité à me juger (avertissement, Blâme ou Exclusion ). Or, le FACT n’est pas un mouvement issu d’un congrès. Par conséquent, il n’existe ni STATUTS, ni Règlement intérieur. Aussi, est il indigne de citer des Articles imaginaires.

 

Il s’agit encore d’une manœuvre, car je suis surtout chargé des Relations extérieures du FACT, Fonction qui relève juridiquement d’un organe supérieur. Guidé par la réussite de notre combat contre la Dictature, nous ne pouvons réussir que si l’on se respecte et demeurions justes . Dans ce cas, intimidations, arrestations arbitraires et discriminations ne doivent plus exister. Le retour rapide de nos camarades constituerait le meilleur démenti. Persuadé que les camarades, sur le terrain apprécieront.

 

je considère cette décision comme un chiffon NUL et de NUL EFFET…

 

M . MAHAMAT TAHER Ali

Chargé des Relations extérieures / FACT.

1837 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article