Le plafond de verre est en train d’être brisé. Ce jour quelques citoyens ont bravé l’adversité pour sortir et manifester le long des trottoirs publics afin d’exprimer leur mécontentement envers l’arrestation du défenseur de droits humains Baradine Berdeï.

Comme à l’image du consensus obtenu lors de l’arrestation du SG de la CTDDH Mahamat Nour Ibedou, plusieurs personnes seraient entrain d’organiser leur force pour demander la libération de Baradine Berdeï.

Rappelons que Baradine Berdeï est un défenseur de droits de l’homme, qui a simplement hausser sa voix pour commenter la santé du président tchadien Idriss Déby. Les services de renseignements lui reprochaient d’avoir contacter des officiers de l’armée afin de ne plus suivre la continuité du pouvoir en cas d’absence ou de vacance du pouvoir par Idriss Déby.

Il faut aussi noter que la manière avec laquelle il a été arrêté est peu orthodoxe par rapport à la logique juridique. Le DGA de l’ANS est venu l’arrêter à son domicile sans aucun mandat, ni motif de justice qui devrait être étayer par la police judiciaire normalement.

Depuis lors, il est détenu dans les locaux de L’ANS, la police politique du régime MPS.

Tchadanthropus-tribune

1312 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article