Quand la petite Achta Hassaballah fait paniquer le ministre de l’Économie et du Plan à la Télé Tchad. Dimanche soir, la présentatrice recevait comme invité du JT notre ministre, Issa Doubragne. À la question de savoir pourquoi le PND n’a pas atteint ses objectifs, M. Issa qui répondait avec aisance aux autres questions semblait cette fois-ci chercher ses mots dans le plafond. Il justifiait l’échec du PND par la conjoncture économique internationale (ce qui n’est pas du tout vrai, puisqu’après la crise de 2008, le ‘’monde’’ se porte plutôt mieux avec un très bon taux de croissance depuis 6 à 7 ans.

Il le justifie ensuite par l’incapacité des Tchadiens à monter des ‘’projets bancables’’ pour séduire les investisseurs (ce qui est vrai), mais on aurait dû y remédier en intéressant tous les Tchadiens au PND et non seulement les militants du MPS qui sont allés manger du Hamburger à Paris, ont empoché leurs per diem et sont revenus au pays. Les Tchadiens capables de monter de grands projets, ce serait une insulte de penser qu’il n’en existe pas au Tchad et dans la diaspora, sauf que le régime fait toujours de l’amalgame.

Même un projet censé intéresser tous les Tchadiens, on y fait flotter maladroitement les drapeaux et autres fanions du parti au pouvoir.

Pour inaugurer un puits de pétrole à Daniela, pas de souci si on remplissait Daniela des militants du MPS, mais pour aller chercher autant d’argent pour le pays, on n’a pas nécessairement et forcément besoin des Mpsistes. On aurait dû intéresser tous les Tchadiens ‘’capables’’ à la chose. Quand le régime va comprendre cela, nous allons certainement amorcer le premier virage de notre développement. Ensuite, le ministre parle du climat des affaires qui n’est pas bon au Tchad sur lequel ”nous sommes en train de travailler”, comme si, en allant à Paris pour la table ronde, ‘’ils étaient’’ sûrs que le climat des affaires était bon au Tchad. Contente de la réponse d’I.D, la petite Achta, dans le journal de ce lundi 29 juillet 2019 est revenue sur cette partie d’explication de texte de monsieur Issa Doubragne, c’est ce qu’on appelle ailleurs ‘’morceau choisi’’.

C’est sûr que M. I.D va se dire, mais pourquoi la question du PND intéresse tant Achta Hassaballah ? Mais justement, parce que le PND était supposé permettre la diversification de l’économie tchadienne, de sorte qu’à partir de janvier 2020, quand Glencore va reprendre possession du compte du Tchad pour le remboursement de ses 300 milliards CFA, le chaos ne se produise pas, mais comme nous sommes un pays avec des dirigeants sans vision et sans prévision, continuons à naviguer à vue, à diriger le pays les yeux fermés, et quand on va tomber dans le gouffre comme les falaises de N’Gaoundéré, si on n’y pas encore, ils vont encore venir nous faire sortir, par miracle.

François Djékombé

1450 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article