Il a fallu presque un mois pour que notre rédaction boucle complètement ce sujet qui concerne les commerçants tchadiens. Et l’inflation des produits sur les marchés tchadiens par rapport aux paniers de la ménagère à toute son explication.

Les faits se déroulent au marché de Léré, une ville non loin de la frontière avec le Cameroun, et ouvre une voie vers le Nigéria. Le constat effectué est ahurissant, et laisse penser où se situe l’autorité de l’État.

L’enquête effectuée touche les commerçants qui transportent des céréales vers le Cameroun et le Nigéria. À peine sortie de cette ville que les camions des commerçants sont stopper. Il faut pour chaque commerçant débourser plusieurs taxes sans reçus, appelés droits de fonction.

Il y a à la barrière tous les services :

 

 

 

Douane mobile qui prend     40 000 FCFA

Douane commerciale           40 000 FCFA

Douane de circonscription    30 000 FCFA

Gendarmerie nationale         20 000 FCFA

Préfet et sous-préfet             25 000 FCFA

Commissaire ANS.               30 000 FCFA

Police (RG).                          20 000 FCFA

Police sécurité publique.       20 000 FCFA

Total : 225 000 FCFA

Tout cet argent est versé aux différents corps sans qu’un commerçant reçoive en échange un reçu ou une quittance qui justifie l’avance de ces fonds. Si un commerçant boude ou fait la fronde, on lui fait toutes les tracasseries possibles jusqu’à l’anéantir.

Pour les versements alloués à l’État (Dédouanement, BNF, Syndicats, chambre de commerce, droit de place de la mairie,) la somme versée à l’État est moins de 300 000 FCFA d’après un commerçant joint au téléphone.

Comment les agents de l’État se constituent comme de la mafia ? Que fait l’autorité centrale ?

Ce n’est pas pour rien que notre pays est classé parmi les pays les plus corrompus au monde. Les autorités concernées doivent prendre les responsabilités afin de permettre aux commerçants d’exercer louablement leur travail. C’est ainsi que les recettes de l’État s’en trouvent démunies. Un changement radical doit être observé pour le rehaussement de l’économie nationale. Sans cela notre pays sera toujours à la traine.

Tchadanthropus-tribune

758 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article