Le comité de crise du syndicat des enseignants du Tchad (SET) poursuit sa grève sèche illimitée jusqu’à la satisfaction totale de ses revendications. L’annonce a été faite au cours d’un point de presse animé par son président.

Après avoir fait le compte rendu  de sa rencontre avec le ministre de l’Education National, le comité de crise et sa base ont décidé de repousser la grève en cours jusqu’à ce que les revendications du syndicat soient satisfaites.

Le comité de crise du SET a expliqué lors du point de presse que ses membres avaient engagé des discussions approfondies avec le ministère de l’Éducation nationale dans le but de résoudre les problèmes qui ont conduit à la grève.

Selon le comité de crise, cette rencontre a eu lieu le 27 novembre 2023 et portait sur la crise qui sévit dans le secteur éducatif tchadien depuis près d’un mois. Selon eux,  “Le chef du département de l’éducation Nationale  a adopté une attitude belliqueuse,  et les oblige à reprendre les cours sinon  les activités pédagogiques et administratives sans condition sous peine d’être  exposer aux sanctions disciplinaires graves.  ‘’Il affirme que nos revendications sont légitimes mais que cette grève sèche et illimitée n’est pas fondée”, rapporte le comité de crise dans son communiqué.

Enclenchée depuis le 02 Novembre, la grève du comité de crise  du syndicat des Enseignants du Tchad  paralyse les activités éducatives dans le pays. Plusieurs tentatives de négociations avec les autorités de transition  ne donnent jusque-là aucune lueur d’espoir d’un probable reprise des cours dans les établissements publics

Le Tchadanthropus-tribune

643 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire