Dans une sortie médiatique ce 14 Novembre à N’Djamena, la  Secrétaire d’Etat à l’Education Nationale Guemdjé Liliane annonce que les revendications des enseignants ont été largement satisfaites et appelle tous les enseignants en situation régulière à reprendre normalement leurs obligations professionnelles.

 

Selon la Secrétaire d’État à l’Education, le rétablissement des salaires du mois d’octobre est effectif, excepté ceux qui ne se sont pas présentés à la Direction des Ressources Humaines du Ministère ; le recensement des omis a bien commencé et se poursuit normalement pour les retardataires et pour ceux qui ne se sont pas inscrits sur les différentes listes ; les titres de transport de 2016 à 2022 sont déjà virés dans les différentes banques de la place ; les indemnités des 8 agents coupées en 2021 ont été totalement versées ; les primes de craie et de documentation suspendues par l’IGE sont totalement rétablies ; la négociation sur le cahier des doléances du SET est ouverte à travers une commission de négociation mise sur pied par le Ministère de l’Education nationale et de la Promotion civique et se poursuit normalement.

Se prononçant sur la guerre de leadership qui secoue le Syndicat Nationale des Enseignants du Tchad, la ministre Secrétaire d’Etat à l’éducation exhorte le SET à s’accorder sur le mode de leur organe de gouvernance“ car selon elle, le renouvellement du bureau exécutif national relève des textes statutaires régissant le fonctionnement du SET.

Guemdjé Liliane invite donc  tous les enseignants en situation régulière à vaquer normalement à leurs obligations professionnelles et à ceux qui n’ont pas regagné leur poste de le faire dans le meilleur délai.

Le Tchdanthropus-tribune

642 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire