Chose étourdissante, comment se fait-il que dans notre pays, tout s’amenuise et se périclite jusqu’aux bas étages ?

Selon des sources sûres, tous les sujets d’examen au BEPC des examens qui ont débuté depuis ce lundi se trouvent dans la rue, et à la portée de tout le monde. Pire, l’éducation nationale ne daigne même pas changer les épreuves d’examen, car tous les sujets de cet examen de BEPC sont connus des élèves qui viennent composer.

Honte à vous, régime de merde qui cherche à abrutir la relève de demain à travers ces méthodes mesquines et malsaines.

Vouloir abrutir et dévaloriser notre enseignement de cette manière n’honorent que ceux qui n’aiment pas ce pays.

Vous devriez avoir honte, du ministre jusqu’aux proviseurs et professeurs.

Tchadanthropus-tribune

1152 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article