École tchadienne. Gouvernement tchadien Parents d’élèves généralement, le gouvernement rend officiel la rentrée scolaire le premier octobre de chaque année, sans scruter au préalable la situation dans laquelle se trouvent les établissements surtout publics. Les parents consacrent leur économie et investissent dans l’éducation espérant à une amélioration.

2020, une année sans pareil. Ho ! Coronavirus, ho ! Confinement, ho !

Confinement total, ho ! La grève des enseignants puis la fin de l’année en mars soit quatre mois de cours sacrifiant les élèves en classe d’examen à la lecture évasive. Depuis 3 ans les parents ont perdu de moyen, les enfants perdent le niveau.

Un autre constat qui n’est pas moindre, aujourd’hui, tous les parents qui ont de moyens et les enseignants se battent pour l’inscription de leur progéniture à étranger, surtout le Cameroun pour un encadrement supposé meilleur. Mais que dire des citoyens lambdas qui survivent ? Aussi, quand on sait que, les paramètres et les conditions ne sont pas réunis pour que toutes les écoles puissent offrir sur le marché de l’emploi les qualités des ressources attendues.

La responsabilité de l’État est engagée vis-à-vis des désagréments constatés ces trois dernières années au niveau de l’école tchadienne. La jeunesse est le fer de lance dit-on, il faut investir pour le développement des ressources humaines, alors que les conditions pour atteindre l’excellence prônée par les hautes autorités ne sont pas mises en place.

Car pour la plupart des parents, leur responsabilité se limite à l’inscription, et non l’appui à l’encadrement reçu à l’école. C’est pourquoi nombreux sont des enfants qui deviennent des délinquants suite à cet abandon inédit. Bref, l’État est appelé à faire la politique de l’école et les parents au suivi, ainsi la catastrophe sera évitée. Tels sont les maillons qui contribuent aujourd’hui à la baisse de niveau des enfants tchadiens.

Togoï Chidi Djeky Martami

togoichidi@gmail.com

888 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire