Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement d’Union Nationale, Saleh KEBZABO a présidé ce mardi 7 novembre 2023, une réunion de travail avec les associations syndicales des enseignants du Tchad. Au centre de cette réunion, le récent mouvement de grève des enseignants enclenché par les différentes organisations syndicales du secteur de l’éducation.

De prime abord, le Premier Ministre Saleh KEBZABO a relevé que « la grève est un phénomène mortel « , elle est capable de tuer un pays. C’est pourquoi, il faut en parler sans tabou ni ambage et en toute responsabilité et, cette responsabilité doit être commune et à tous les niveaux.

Le Chef du Gouvernement de préciser, la « grève frappe les innocents, c’est pourquoi il est nécessaire de dialoguer pour y mettre un terme.

Après avoir écouté les représentants des différentes associations syndicales des enseignants du Tchad, le Chef du Gouvernement, Saleh KEBZABO, a tenu à leur rappeler les défis auxquels fait face le pays en cette phase particulière de la transition. Il les a exhortés  d’en tenir compte dans leurs points de revendications qui sont, somme toutes, légitimes.

Le Ministre de L’Éducation Nationale et de la Promotion civique, Moussa Kadam de préciser que toutes les associations syndicales sont liées par le « Pacte social « . Lequel pacte social, seul réglemente l’observance de grèves en République du Tchad. Dans le même ordre d’idée, le Ministre de la Fonction publique et du Dialogue social, Abdoulaye Mbodou Mbami, a fait siennes les revendications des syndicats parce qu’elles sont légitimes et socialement réalisables. Car « c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu », précise-t-il.

La Secrétaire d’Etat aux Finances et aux Comptes publics, Madame Ronel Baiong Malloum Doubangar, a rassuré quant à elle, qu’aucune revendication des associations syndicales n’est oubliée, ni négligée. Seulement, le ministère des Finances hiérarchise les priorités. Les autres revendications seront bientôt prises en compte.

Cette réunion de travail s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et du cabinet du Premier Ministre, ainsi que des associations syndicales suivantes (SET, SYNAFORM, SASEFORT, SNEP Tchad, SNIP, SNECCT, SIT, SINAMEN, SLET, SAAGET, FET, CIST, COSET, SYNAPET). Primature

Le  Tchadanthropus-tribune

706 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire