Pour respecter sa promesse d’augmenter la production d’électricité d’ici à la fin de la transition, le président tchadien Mahamat Idriss Déby cherche des partenaires tous azimuts. Le secrétaire général adjoint à la présidence, Mahamat Borgou Hassan, a ainsi invité le 17 mai le Libanais Georges Tehini, PDG de Setri, à se rendre à N’Djamena afin de discuter du projet de livraison d’une centrale électrique photovoltaïque clé en main.

Georges Tehini travaille également dans le secteur pétrolier depuis le milieu des années 1970 via sa société Oilserve, qui opère au Moyen-Orient, mais aussi au Sénégal, en Mauritanie ou encore au Mali.

La mise en contact a été facilitée par la société Njiwa Trading & Consulting composée du consultant camerounais résidant à Dakar, Patrick Njiwa, et de l’apporteur d’affaires ivoirien et ancien diplomate, Souaïbou Cissé. S’il venait à voir le jour, le projet serait financé via un contrat de concession (ou build operate transfert, BOT) d’une durée de 25 ans.

En mars 2022, le Tchad a reçu 295 millions de dollars de l’Association internationale de développement de la Banque mondiale en appui à son Projet d’accroissement de l’accès à l’énergie (PAAET). Il vise à faire passer le taux d’accès à l’électricité de 6 % à 30 % d’ici à 2027.

Africa Intelligence

1862 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire