Depuis le bain mou des qataris, il est né entre le Tchad et les Émirats arabes unis , une coopération dense et axée sur l’avenir entre les deux pays.

Plusieurs délégations conduites par le président de transition Mahamat Idriss Déby ont séjourné à Abou Dabi et Dubaï afin de fructifier cette entente. Quoi de plus normal que cela conduise deux leaders, l’un pour le Tchad et l’autre pour les E.A.U , d’affirmer une solidité de coopération et d’engagement entre les deux chefs d’état ?

Dans l’épisode de la COP 28 à Dubaï, plusieurs capteurs de fakes-news ont interagi en infantilisant le président Mahamat Idriss Déby à tort, face au président des Émirats Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, comme s’il prenait le dessus lors d’un échange entre les deux hommes.

Faux, archi faux reconnaissent les chantres des protocoles. Ces genres d’étreintes expliquent clairement une chaleur amicale et fraternelle, surtout quand des leaders sont engagés dans un projet dont l’une des partie veut très vite que les résultats soient escomptés.

Quand on aime pas son chien on l’accuse de rage.

Ispo facto certains des réseaux sociaux dans un délire et l’ignorance ont très vite caricaturé le président de transition tchadien, autant faussement, sans aucune forme d’information crédible, pire même certains comparses africains se prenant pour média panafricain, se sont lancés dans cette myriade nauséabonde.

Il faut connaître le président de transition tchadien avant de se laisser aller à des telles balivernes. On ne peut intimider le président d’un pays de cette manière, en plus sur la place publique, devant un parterre de journalistes. Ce qui a été raconté est totalement faux.

Au delà de tout, entre tchadien sachons garder jalousement notre symbole, celui qui nous représente. Vouloir écorner cet image nous enlève la valeur patriotique, l’identité qui veuille à ce que nous soyons unis face à toute adversité. Ne confondons pas l’aigreur des cœurs, il faut marcher avec les valeurs  de la réflexion et les chantres des idées. Inventer des scénarios et vouloir les vendre indubitablement ne rendent pas votre lubie crédible. Il faut mentir doucement.

Tchadanthropus-tribune

537 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire