Engie, qui multiplie les projets pour prendre pied sur le continent (Africa Intelligence du 14/05/20), a subi un important revers au Tchad, où son offre pour la construction de la centrale solaire de Djermaya (32 MW) a été rejetée. D’après les informations d’Africa Intelligence, le prix proposé par le Français pour le contrat Engineering Procurement and Construction (EPC) s’est avéré 30 % supérieur à celui du géant indien Bharat Heavy Electricals Limited (BHEL).

Très présent en Afrique de l’Ouest, où il a notamment participé au chantier controversé de la centrale à charbon de Sendou au Sénégal (Africa Intelligence du 28/09/20), BHEL a remporté la mise avec une offre d’environ 32 millions de dollars. L’appel d’offres avait été initié par le développeur britannique Aldwych Africa Developments. Il a été mandaté sur ce projet par InfraCo Africa, une société dont les principaux actionnaires sont la Banque mondiale et les gouvernements autrichien, britannique, suisse et néerlandais.

Tchadanthropus-tribune avec la lettre du Continent

528 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article