Les ministres de l’Énergie du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad ont tenu une réunion, le samedi 17 février 2024 à Niamey. Le Niger fournira du gasoil à ces pays du Sahel pour combler leurs besoins énergétiques, selon le communiqué publié à l’issue de la rencontre.

Les ministres des quatre pays concernés ont « adopté et signé un protocole d’accord sur la fourniture » du gasoil par le Niger, au Tchad, au Burkina et au Mali, précise le communiqué lu par Ndolenodji Alixe Naïmbaye, la ministre de l’Énergie du Tchad. La rencontre traduit la volonté de ces pays de « raffermir davantage leur coopération »notamment en « matière de besoins énergétiques », assure le communiqué.

Le document ne donne pas de détails sur ces prochaines transactions, les premières du genre conclues entre le Niger et ces trois États. Le Niger raffine depuis 2011 quelque 20.000 barils par jour, essentiellement du gasoil et de l’essence, à Zinder, dans le centre-est du pays.

Dans le domaine de l’électricité, les ministres ont également « adopté la feuille de route »,en vue de « la concrétisation » du projet Desert to Power », porté par la Banque africaine de développement (BAD) et qui vise à fournir de l’énergie à 250 millions de personnes dans les pays qui composent la bande sahélienne. « Desert to Power » est une initiative de la BAD de 20 milliards de dollars avec pour ambition de faire du Sahel la plus grande zone de production solaire au monde avec 10.000 MW de capacité.

Il faut noter que cette annonce intervient au moment où le Tchad connaît une augmentation sans précédent du prix du carburant.

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjampost

571 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire