L’acquisition des actifs d’Exxon Mobil et Petronas par la junior Savannah Energy devrait être effective au mois de juin. Cependant, le groupe d’Andrew Knott a d’ores et déjà commencé à positionner des cadres au Tchad pour que le transfert des activités se déroule dans l’ordre. Savannah Energy a notamment dépêché son futur directeur pays à N’Djamena et l’a chargé de faire régulièrement la navette avec la zone de production de Doba, au sud de l’État. Selon nos sources, le futur numéro un du groupe au Tchad sera Adel Henniche, ancien géologue de la société canadienne Niko Ressources.

La tâche d’Henniche sera immense : le débit d’Exxon Mobil n’a cessé de diminuer, pour atteindre aujourd’hui à peine plus de 30 000 b/j. Au lancement de la production en 2003, il dépassait les 100 000 b/j. De nombreux puits fermés devraient être relancés afin de freiner la chute du volume et d’envisager une légère remontée du nombre de barils extraits. A l’heure actuelle, le premier producteur du pays est de loin la China National Petroleum Corp. (CNPC), qui atteint quasiment 100 000 b/j et fournit le brut à la raffinerie de Djermaya, près de N’Djamena.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

1128 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire