5 établissements d’enseignement supérieur privés ont été fermés et 11 autres mis en demeure. C’est le ministre de l’Enseignement supérieur, Tom Erdimi, qui l’a dit ce 28 septembre lors d’un point de presse.

Sur 38 dossiers déposés en vue de l’obtention d’agrément, d’habilitation de nouvelles filières ou d’ouverture d’établissements, 21 ont obtenu un avis favorable à l’issue de la session ordinaire de la Commission nationale pour l’enseignement supérieur privé (CNESP).

Si 5 établissements sont fermés, les 11 autres, mis en demeure, verront leur habilitation de former en licence ou en master retirée.

Au niveau du département de l’Enseignement supérieur, le ministre informe que plus de 100 diplômés ont été recrutés et un plan de formation des enseignants est en cours d’élaboration.

Cette année, l’organisation du baccalauréat est jugée satisfaisante par le chef du département. Pour la première fois au Tchad, souligne Tom Erdimi, un taux d’admission de 61% a été atteint. Ce qui a valu des distinctions aux responsables de l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS).

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

930 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire