De sources bien renseignées, un agent des forêts s’est fait passer pour un agent de l’ANS, et fait un montage afin d’escroquer l’homme d’affaires Abakar Almana dont un des fils serait impliqué, et en même temps Mr Abakar Taher.

Sadick Bichara (agent des eaux forêts) a fait un montage qu’il a fait écouter à tous les belligérants, informant chacun que l’autre camp veut lui faire la peau. Pris de colère, chaque partie a versé une somme à ce faux agent de l’ANS, mais vrai agent des eaux et forêts, afin d’inculper et salir l’autre. Apparemment la guerre de leadership des enfants de Moussoro continue de plus belle.

Selon les mêmes sources, le subterfuge fut démasqué quand les services de la police politique du régime ont mis la main sur ce faux agent pour faux et usage de faux. 

Aux dernières nouvelles Mr Abakar Issa serait allé porter plainte afin de prouver qu’il n’a rien à voir dans cette affaire dont il se présume victime.

En vérité, c’est une guerre de lobbys dans ce Tchad où chaque semi-analphabète présume qu’il peut jouer un rôle, qui souvent lui permet de voler les deniers publics, ou encore faire des affaires dans la corruption afin de gagner plus d’argent en détournant des projets et saigner les Tchadiens. Derrière chaque homme d’affaires, il y a un homme politique d’envergure qui le pousse devant la scène, et lui reste derrière pour tisser la toile. 

Tchadanthropus-tribune

2018 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article